Article à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, Noémie SAIDI-COTTIER Matilda FEREY, 5 années de lois liberticides en France, 10 décembre

Au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, pour la première fois dans l’Histoire, les 48 États membres de la jeune Organisation des Nations Unies (ONU) s’entendaient pour définir une liste de droits fondamentaux inaliénables, interdépendants et universels, dont tout être humain serait titulaire.

Lire la suite