Article à l’occasion de la Journée internationale des migrants, François Barrière et Natalia Rotaru, Quel cadre juridique pour les migrants ?, 18 décembre

La crise migratoire a été, ces dernières années, au centre du discours politique, économique et médiatique. Il n’existe cependant, au niveau international, aucune définition juridique du terme « migrant ». Selon l’Organisation internationale pour les migrations ce terme désignerait « toute personne qui quitte son lieu de résidence habituelle pour s’établir à titre temporaire ou permanent et pour diverses raisons, soit dans une autre région à l’intérieur d’un même pays, soit dans un autre pays, franchissant ainsi une frontière internationale ».

Lire la suite