Article à l’occasion de la Journée Internationale pour l’abolition de l’esclavage, Charlotte Mancini, 2 décembre

« Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes », dispose l’article 4 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations-unies le 10 décembre 1948. Cette affirmation universaliste n’est pourtant en rien une réalité au 21ème siècle.

Lire la suite