Défense des mineurs viêtnamiens victimes de traite et des mineurs isolés

Le projet ReAct a conduit l’Alliance à s’engager plus particulièrement pour la cause des mineurs d’origines vietnamiennes victimes d’esclavage moderne. Pour cela, elle a décidé de mettre en place des binômes d’avocats afin de les prendre en charge.

Si cette cause est importante pour vous, n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse suivante : allianceadh@gmail.com pour prendre part au projet.

Zoom sur la traite des mineurs vietnamiens…

D’après une récente étude de l’IRASEC et de France terre d’asile, datant de Mars 2017, les Vietnamiens ont fait partie des trois premières nationalités orientées vers le NRM (National Referral Mechanism), un système mis en place par le gouvernement britannique pour identifier les victimes de traite et d’esclavage moderne. Leur nombre a triplé entre 2012 et 2015 (135 à 478). En 2015, les Vietnamiens arrivaient en deuxième position après les Albanais. Au Royaume Uni, la plupart travaillent dans la culture de cannabis. Le travail est risqué et dangereux, mais les profits sont importants.

Parmi ces flux, la situation des mineurs est complexe… car ils peuvent tout autant rejoindre leur famille au Royaume-Uni, qu’avoir été trompés ou avoir succombé aux sirènes de l’argent facile généré par le travail dans la culture de cannabis. De nombreuses « zones grises » persistent et rendent floues la compréhension de l’organisation de la migration vietnamienne en général et les modes d’exploitation des migrants, notamment les liens entre les réseaux de l’immigration clandestine et ceux liés au cannabis.

Il n’en reste pas moins que la situation est particulièrement alarmante. En 2016, 227 enfants vietnamiens ont été identifiés comme potentielles victimes d’esclavage moderne au Royaume-Uni.

A l’occasion de la journée de lutte contre la traite des êtres humains, ECPAT partenaire de
l’Alliance sur ce projet, a voulu sensibiliser le public aux implications de l’usage de cannabis, reposant notamment sur l’exploitation d’enfants, en présentant son cour-métrage « The Secret Gardeners » (https://www.ecpat.org.uk/the-secret- gardeners)